Vous êtes ici :   Accueil » En suivant le Viroin (n°35)
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Entre générations
Vivons la terre
Bienvenue au club!

tongueClub MGEN08

Temps Libre
Retraités
Bienvenue

 

Club MGEN08

Activités hebdomadaires
bimensuelles
ateliers
entretenir sa forme

 

Club MGEN08

se retrouver
pour découvrir
échanger
déguster


 

Club MGEN08

S'entraider
Accueillir
Se souvenir
Lire

Venez le découvrir!

1acc1bouton.jpg

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 15 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.clubmgen08.fr/data/fr-articles.xml

Un départ d'Haybes pour une découverte de sites proches en Belgique, une boucle complète qui se termine par un repas au Robinson, journée d'autant plus agréable que cette journée bénéficiait d'un temps splendide.

Passée la frontière franco-belge, nous entrons dans la province de Namur et nous nous arrêtons au parking de l'Auberge du Trou du Diable. Le Trou du diable était l'entrée d'une ancienne mine d'ardoise. Aujourd'hui, c'est  le domaine des Nobertins  qui compte 406 parcelles (M.V...possède la boîte aux lettres n°???...confused  233!!! pas difficile !mais fallait trouver!) . Les Nobertins étaient les moines de Saint-Norbert, créateur des Prémontrés. Ensuite, petite montée vers le cimetière franco-allemand  en forme de cercle matérialisé par des épicéas plantés en rond, où sont enterrés 94 soldats .

Un peu plus loin, au détour d'un virage, le Centre de l'Europe   inauguré le 31 mai 1996 symbolisé par  la  Cathédrale de Lumière, avec des colonnes avec les dates d'entrées des 15 pays ayant les premiers composé cette communauté.

3actrallviroin1.jpg

3actrallviroin2.jpg      3actrallviroin3.jpg  

3actrallviroin4.jpg

Bien repérer ce nom, que nous reverrons plus tard!wink

Plus loin, à Oignies, nous découvrons  l'animal-emblême de la Wallonie....un coq! Ce village a été autrefois appelé "le village des veuves", triste surnom dû à la silicose des mineurs travaillant dans les ardoisières.

A Olloy, près de l'église, un verger .  La lecture du panneau d'information est très utile non seulement pour le questionnaire mais aussi pour les liens vers d'autres sites sur les cultures fruitières. Par exemple, nous apprenons qu'un "candélabre" a 4 branches et que le meilleur des porte-greffe pour les pommiers dans nos régions est le M 106.

http://www.cra.wallonie.be  

http://www.pnvh.be/les-amis-du-verger

http://www.pepinieredenghien.be

3actrallviroin5.jpg

Outre ce verger, Olloy est célèbre pour son carnaval au cours duquel la coutume veut que lorsque quelqu'un sonne à votre porte, vous devez lui offrir à boire jusqu'à ce qu'on le reconnaisse.

3actrallviroin6.jpg 3actrallviroin7.jpg

Dans une agréable zone piètonne,

derrière un café, la Bascule,

un gros bâtiment est équipé

d'un porche en hauteur et d'une poulie

afin de rentrer

toute une charrette de foin d'un seul coup.

En poursuivant notre  promenade pédestre,

nous découvrons une jolie place ombragée

où un buste rend hommage à Josef Chot,

historien écrivain pour 3 livres de poche.

Deux rivières forment le Viroin: l' Eau Noire qui coule sur du schiste, et l'Eau Blanche qui coule sur du calcaire.

A la Fondry aux chiens, découverte d'un panorama impressionnant à 220 m d'altitude, un relief karstique donnant des aiguilles émergeant d'une fondrière, fosse d'une vingtaine de mètres. Un "lapié" est  une surface calcaire ravinée par l'érosion.

3actrallviroin8.jpg

fondrychiens2red.jpg        3actrallviroin9a.jpg

Un microclimat a donné naissance à une flore aux allures méditerranéennes, avec de petites fleurs bleues, des oeillets des dunes, mais aussi des orchidées de nos contrées comme l'ophrys mouche.

Autrefois, les hommes y exploitaient du minerai de fer.

La légende veut que, tous les 2 novembre, on y entende les hurlements des chiens du seigneur de Vierves, chevalier dont la meute fut précipitée dans le gouffre .

3actrallviroin9b.jpg

La commune de Viroinval regroupe 8 villages. Le Viroin sépare deux régions bien distinctes, L'Ardenne et la Calestienne. Il mesure 22 km de long. Son nom lui vient  du celtique WIRUWA ou WIMA qui signifie torrent. On y trouve des saumons qui sont  nommés tacons lorsque, tout jeunes, ils ne mesurent encore que de 4 jusqu'à 20 cm de long.

Enfin, la pause toujours bienvenue du petit déjeuner que nous prenons aujourd'hui à la Brasserie des Fagnes avant de repartir à travers des paysages bucoliques pour nous rendre à Vierves où nous stationnons près de l'église Saint-Rufin et Valère , légionnaires romains tués en 287.Après une courte visite au parc communal (on ne peut hélas pas visiter le château du Baron de Hamel, entrepreneur britannique du chemin de fer de l'Entre Sambre et Meuse), halte au cimetière. Sur le mur sont palissés des fruitiers de l'opération BIODIBAP, opération consistant à planter des fruitiers d'espèces locales le long des murs des églises et des cimetières.

https://www.visorando.com/randonnee-le-chateau-des-comtes-de-hamal/

3actrallviroin9c.jpg

Un mausolée , tombe de la famille TOMASZ  STONE et MESNIL DE VOLKRANGE....attire le regard

3actrallviroin9d.jpg

A Treignes, l'espace Arthur.Masson remplace d'anciennes écoles. Cet écrivain est le Marcel Pagnol des Belges; ses personnages ont vécu de 1930 à 1960.

Quant à Antoine Culot, déjà évoqué, il était maïeur de Trignolles, contraction du nom des villages de Treignes et de Matignolles: TReignes + matIGNOLLES

Retour en voiture à l'église qui date de 1870 . Outre ses fonctions agricoles, ce bâtiment assurait autrefois la défense du village. En cas d'attaque, au Moyen-Age,on mettait le bétail à l'abri des murs du cimetière fortifié.Une grande affiche représente trois métiers de l'époque: la saboterie, la bourrellerie et la forge. Il existe 4 autres musées à Treignes, où sont conservées et étudiées les trouvailles archéologiques locales.

Nous nous rendons au Musée du Train où se déroule chaque dernier weekend de septembre le Festival de la Vapeur. Ce train fait alors le trajet de Mariembourg à Treignes.

Retour vers Vireux. Peu après la frontière, nous longeons "Le Mur des Douaniers", une réserve naturelle de fossiles dont le trilobite est le plus représentatif.

3actrallviroin9e.jpg

On descend ensuite sur 400m, on tourne à droite en suivant une pancarte rouge "collégiale" et on longe le canal sur environ 100 m. Le Viroin a été canalisé ici afin d'alimenter un barrage pour une usine hydroélectrique. A la collégiale, la tombe de Pépin le Bref a été l'objet de fouilles par les Allemands en 1914-1918. Une plaque datant de 1728 a été apposée sur le mur.

Nous stationnons ensuite à côté de la friterie, après avoir traversé des cités ouvrières où logeait le personnel des Hauts Fourneaux de la Chiers, principale entreprise jusqu'en 1980.

Juste en face de l'embouchure du Viroin se trouve un collège avec un gymnase.

Notre rallye se termine et nous repartons enfin vers Haybes jusqu'au Robinson où nous sommes attendus à 13h45. Attention au radar de Fépin!!

Mise à jour le 21/09/2018


Date de création : 14/05/2018 : 11:15
Catégorie : - Rallyes
Page lue 309 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Visites

 567289 visiteurs

 7 visiteurs en ligne